defi2

Articles

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

Notre commune inscrite dans un programme de coopération (2017-2021) avec le Nord Kivu (Goma, Butembo et Beni) et avec Ouagadougou (Sig Noghin) met en pratique l’article 6 de la déclaration universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies

Concrétisation de ma politique : les actions

Outre les actions en matière d’éducation et de santé menées au Rwanda (Ruyumba-Musambira), la coopération porte sur la réhabilitation des services de l’Etat civil et de la Population au Nord Kivu et uniquement de l’Etat civil à Ouagadougou. Ainsi, via ce service de base des pouvoirs publics, chaque personne possède une existence administrative lui procurant ainsi les droits fondamentaux : les droits à la vie, à la liberté, à la protection et à l’éducation. De plus, le mariage civil donne des droits et des obligations. Le risque d’abandon, en particulier de la femme avec des enfants, est minimisé. Sans ce mariage, la femme et ses enfants ainsi abandonnés tombent dans une grande précarité.

Réflexions politiques

-                la coopération efficace passe par la collaboration et le «faire faire» et non par le «faire à la place». Ainsi, nous œuvrons à distance et par des rencontres. Toutes les actions concrètes sont menées en concertation et gérées par des locaux.

-                les bailleurs de fonds ont une approche du développement basée sur les macro-projets aux dépens des micro-projets. C’est une faute. L’efficacité de l’euro investi dans des micro-projets est socialement beaucoup plus rentable que celui investi dans des macro-projets qui s’inscrivent dans un développement d’ensemble.

-                s’il y a un noble souci des bailleurs de fonds de rechercher la professionnalisation, l’efficacité et l’efficience, la surcharge administrative qu’ils demandent provoque une bureaucratisation. En pratique, la consommation d’un euro pour le terrain suscite une dépense d’un euro pour l’administration. Cette surcharge administrative n’est donc ni du professionnalisme, ni de l’efficacité, ni de l’efficience !

La commune s’inscrit dans la logique du «faire faire», des micro-projets et du professionnalisme.

 

sig nognin 2sig noghin octobre 2017

Photos prises à Sig Noghin - Ouagadougou